La Musicothérapie Réceptive

  • La musicothérapie réceptive (passive)

En musicothérapie réceptive, le musicothérapeute propose une séquence sonore au(x) patient(s) : il peut s’agir d’extraits musicaux ou de sons (sonothérapie). Ce programme sonore est créé par le professionnel en fonction du bilan psychomusical passé en amont.La Musicothérapie Réceptive

Cette méthode est axée avant tout sur l’écoute et la réceptivité musicale.

La musique et les sons ont cette vertu incroyable de faire resurgir des émotions. Après l’audition, la personne pourra ainsi verbaliser ses émotions, ses ressentis. Une verbalisation qui pourra être traduite par la création d’un dessin, d’une peinture…
Cette approche revêt également un caractère social en véhiculant les valeurs de communication et d’ouverture vers d’autres cultures. L’écoute de la musique peut également stimuler l’énergie créative, que nous portons tous en nous, et aider à accroître la concentration et la mémoire.
Le musicothérapeute accueille et accompagne les verbalisations du patient.

La relaxation psychomusicale, favorise un moment d’apaisement, de détente parvenant à améliorer les états d’anxiété, de nervosité ou d’insomnie.
Cette technique très spécifique de la musicothérapie, consiste en l’audition d’un montage sonore créé par le musicothérapeute au regard des préférences musicales de la personne ou d’un groupe. Ce montage sonore, incluant différentes musiques de différentes compositions et tempos, permet d’accompagner progressivement les personnes dans un état de détente et de relaxation.
Le musicothérapeute peut accompagner cette audition par des indications verbales (mouvements de contraction, décontraction…)
En 2010, la technique de relaxation psychomusicale a d’ailleurs reçu une victoire de la médecine.

Pour en savoir plus sur cette pratique de la musicothérapie réceptive, consultez les travaux de Jacqueline Verdeau-Pailles et de Jean-Marie Guiraud-Caladou.

Découvrez les champs d’application de la musicothérapie.