Decouverte de la Musicothérapie pour Bébés

Un petit monde de musique from Charlotte DA MOTA on Vimeo.

Début octobre je suis allée avec Youna au salon du livre audio à Amiens. J’y suis allée dans un premier temps pour voir si les associations de malvoyant proposent des choses pour les bébés malvoyants. J’y suis restée 3 heures !!! C’était super… sauf pour les associations, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais parce que les deux associations représentées ne proposent rien pour les bébés malvoyants. Mais j’ai fait deux autres découvertes : la musicothérapie et les livres audio.

Les livres audio j’en parlerais une autre fois…

La musicothérapie ?

C’est lors de cet événement que j’ai découvert la musicothérapie avec Camille et sa maman.

Camille est musicothérapeute à Amiens. Elle a une formation complète de 3 ans agréés par la Fédération Française de musicothérapie.

Je ne suis pas une spécialiste j’ai donc repris la définition de la musicothérapie faite par la Fédération Française de musicothérapie : « La musicothérapie est une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. Il existe différentes techniques de musicothérapie, adaptées aux populations concernées : troubles psychoaffectifs, difficultés sociales ou comportementales, troubles sensoriels, physiques ou neurologiques. Elle utilise la médiation sonore et/ou musicale afin d’ouvrir ou restaurer la communication et l’expression au sein de la relation dans le registre verbal et/ou non verbal ».

Stimuler l’ouïe des bébés malvoyants

La stimulation de l’ouïe me semble très importante pour Youna. Il faut trouver des façons de faire émerger l’envie de se déplacer et de découvrir le monde. Il faut garder en tête que le son est une stimulation intéressante mais ce n’est pas suffisant pour donner l’envie au bébé de se déplacer. Si on baisse le son, le bébé ne l’entend plus et s’en désintéresse.

Mais la musicothérapie ne s’arrête pas à l’écoute de musique et de d’instrument. Pour Youna c’est un moyen de communication et de détente.

La musicothérapie une thérapie sans les blouses de docteur

De tous les rendez vous médical, je voulais offrir à Youna une activité. Je trouve que notre séance hebdomadaire de musicothérapie remplie parfaitement cette mission. C’est une thérapie, mais cela ne se ressent pas du tout et Youna adore !!!

Avant de me lancer dans le deuxième rendez vous je me suis sérieusement demandée comment savoir si Youna apprécie, si je n’en fais pas trop, même le week-end…

Après en avoir discuté avec plusieurs personnes j’en ai conclu que Youna me le fera comprendre et… elle est ravie à chaque séance.

Après toute ces éloges je suis obligée de vous annoncer le prix, qui malheureusement n’est pas remboursé. C’est bien dommage, car ce n’est pas une activité de confort c’est une réelle thérapie qui apporte pour les bébés malvoyants ou prématurés des stimulations variées.

Les séances de Camille coûtent 30 € par ½ heure. Mais si vous testez et que ça vous plaît vous pouvez peut être demander des séances en cadeau, quand la famille ou les amis vous demandent qu’est ce qu’a besoin votre petit bébé ?

Après 4 mois des résultats visibles

Je vous propose la petite vidéo pour vous faire un petit résumé d’une séance de musicothérapie pour Youna. Concrètement, pour Youna, Camille a réussi à mettre en place une interaction avec elle. Par exemple, lors des premières séances Youna était juste très attentive. Alors qu’aujourd’hui Youna a compris, par exemple, que lorsqu’elle secoue les maracas, Camille chante et quand elle s’arrête, Camille ne chante plus. Ça paraît simple, mais je vous assure que c’est 3 mois de travail.

Petites questions à Camille, notre musicothérapeute préférée :

Quelle différence entre l’éveil musical et la musicothérapie ?

L’éveil musical c’est la découverte et sensibilisation à la musique. Son objectif sera ludique.

La musicothérapie c’est l’utilisation de sons, de musiques, d’instrument à des fins thérapeutique. Son objectif sera d’améliorer ou de maintenir les capacités (physique, mentale, motrice) de l’enfant.

Est ce que si on pratique il faut que ça soit régulier ?

Comme toute thérapie l’impact se fait sur la durée des séances. La régularité, la répétition est importante pour une bonne évolution.

Comment évaluez vous l’impact des séances sur l’enfant ?

L’objectif des séances pour le petit bébé plume est de rentrer en interaction, émettre des sons, maintenir son attention sur la médiation utilisée, réinvestir son corps (circuits neuronaux absent à recréer) à l’aide de production ou d’écoute musicale.

Mon évaluation va être de me rendre compte si les objectifs fixés sont en cours d’acquisition ou atteints.

Pour quelles pathologies la musicothérapie est adaptée ?

Le musicothérapeute s’adapte à toutes les pathologies qu’on peut lui proposer. Petit rappel c’est une thérapie non verbale qui utilise les instruments, la voix, les sons, les vibrations pour aider le patient à s’ouvrir sur le monde.

Source : www.regard-de-bebe-plume.com